Comment la trahison de Fatshi envers ses partenaires en RDC est devenue un fait dans les élections présidentielles générales au Kenya le 9 Aout 2022

L’actuel président du Kenya Uhuru Kenyatta avec son parti Politique Jubilé, le president a boudé de soutenir son vice-président. Il a donc opté à sa place soutenir son ancien concurrent Raila Amolo Odinga de ODM avec qui ils tous deux formé une grande coalition qu’ ils ont appelée Azimio la Umoja. C’est Juste comme la situation etait en RDC entre Joseph Kabila de FCC et Felix Tshisekedi du Cach, lorsqu’ils avaient formé la grande coalition FCC – Cash. .

Cependant, selon Kalonzo Musyoka un autre ancien vice president Kenyan et un poid lourd de la politique Kenyanne, et qui a récemment signé un accord avec Azimio, Lui tire le sonnet d’alarme, lorque ils compare la situation Kenyanne a celle de la RDC, il pense a une brouille post-électorale entre le président Uhuru Kenyatta et le chef de l’Orange Democratic Movement (ODM) Raila Odinga.

Kalonzo a comparé le rapprochement entre le président Uhuru et Raila à celui du président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi et de son prédécesseur Joseph Kabila pendant la période de transition de 2019. IL pense donc qu’une trahison de M. Odinga n’était pas éloignée. Il a en outre appelé à des pourparlers plus approfondis pour minimiser les risques de trahison si Azimio la Umoja remporte la course présidentielle. “À moins que ce ne soit le calibre de Kalonzo, qui craint Dieu, toute autre personne armée des instruments du pouvoir en tant que cinquième président du Kenya pourrait changer de sorte qu’Uhuru serait tenu de prendre rendez-vous un mois à l’avance pour voir le président”, a-t-il déclaré.

Pourtant c’est dans le même pays que Macron et d’autres dirigeants encouragerent Félix à s’émanciper de son prédécesseur.

comme ce monde peut être ironique.

Africa Enyanya

Share This Article:

Related posts

Leave a Comment