Kenya: Le vice President Kenyan Insulte la RDC “un pays sans vache”?

Le vice-président  Kenyan William Ruto, le mardi 15 février, a déclenché une tempête en ligne lorsqu'il a allégué que la République démocratique du Congo avait un approvisionnement en lait insuffisant.  

Ruto s'exprimait dans le comté de Nyeri, où il a promis de rationaliser le secteur laitier, affirmant que s'il était élu président lors des élections générales du 9 août, il négocierait pour un marché du lait en RDC. « Au Congo, il y a 90 millions de personnes, mais ils n'ont même pas une vache [pour la production de lait]. 

 Je parle de la RDC, où il y a de très nombreux musiciens connus de Rhumba, dont Kanda Bongo Man », a déclaré le vice-président lors d'un rassemblement à Nyeri. Il a également décrit les Congolais comme "watu wanoavaa long'i kwa tumbo (ils mettent des pantalons taille haute)".  Une vidéo de Mr Ruto tenant ces propos a circulé sur les réseaux sociaux, attirant l'attention de la sénatrice de la province du Haut-Katanga en RDC, Francine Muyumba, qui a qualifié les propos de Ruto d'"insulte".  

"Monsieur. Vice-président @WilliamsRuto, c'est vraiment inacceptable, avec tout le respect que je vous dois, il est nécessaire de retirer cette déclaration. Si la RDC n'avait pas une seule vache, comment le Kenya pourrait-il signer des accords économiques avec la RDC ? @EquityBCDC gagne actuellement de l'argent au Congo, c'est [est] une insulte », a-t-elle tweeté mardi.  Selon le journal hebdomadaire du Kenya le Standard, ce journal a  établi que la RD Congo possède un cheptel assez élevé, contrairement aux allégations de Mr William Ruto.  

Un rapport d'analyse de la demande sur la RDC publié par l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) montre que le pays compte au moins 750 000 bovins bien soignés. Les animaux se trouvent principalement dans la partie orientale de la RDC.  L'Atlas mondial des données montre qu'en 2020 seulement, une vache a produit en moyenne 9 008 hg/an (900,8 litres) de lait.  Le rapport de l'USAID montre également que le pays compte 4,1 millions de chèvres, 910 000 moutons, un million de porcs et 2,1 millions de volailles.  

"Les animaux sont hébergés et reçoivent une alimentation et des soins vétérinaires satisfaisants", indique le rapport.  L'USAID déclare en outre que les éleveurs de la RD Congo pratiquent une agriculture intensive traditionnelle ou moderne.  « La RDC a deux types d'élevage en matière d'élevage le premier, qui est le plus répandu, est l'élevage traditionnel, surtout de petit bétail (caprins, ovins et porcins). 

Les animaux sont élevés sans abri et sans soins vétérinaires. La seconde est l'agriculture intensive moderne pratiquée par les missionnaires et certaines fermes privées.  Production de viande  Le rapport indique qu'en 2012 seulement, le pays a produit 255 millions de kilogrammes de viande destinée à la consommation.  « La production nationale de viande était estimée à 255 000 tonnes en 2012 ; provenant de porcs (25 900 tonnes), de chèvres (19 000 tonnes), de bovins (12 000 tonnes), de volailles (11 500 tonnes) et d'ovins (2 900 tonnes).  

En RDC, l'agriculture emploie environ 70 % de la population et produit 40 % du PIB. On estime que le pays possède plus de 120 millions d'hectares de terres propices à l'agriculture, mais seulement 10 % environ des terres sont actuellement utilisées.  

La plupart des terres agricoles disponibles se trouvent sur les plateaux de la région du Katanga au sud-est du pays. Le blé, le haricot, la pomme de terre et les cultures de rente (café, thé et quinine) sont cultivés dans les régions de l'Est (provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu).  Le riz, les légumineuses à grains, les céréales et le coton sont cultivés au Maniema et dans d'autres provinces centrales.  

La culture itinérante est pratiquée dans les provinces du Nord. Les agriculteurs des régions montagneuses, à l'est et au nord-est du pays, cultivent la canne à sucre, la pomme de terre, le thé et le café.  Les principales cultures en République Democratique du Congo en termes de valeur sont le manioc, les plantains, les bananes, les mangues, le maïs, les arachid les racines et les tubercules.  

Africa Enyanya
Share This Article:

Related posts

Leave a Comment