RDC : François Beya conseiller spécial de Tshisekedi en matière de sécurité arreté Par l’ANR

L’information est confirmée par le président national de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice, Maître Georges Kapiamba qui était autorisé à lui rendre visite pour « pour vérifier si ses droits sont bien respectés ».

Contrairement à ce que certains médias ont annoncé, le conseiller spécial du président Tshisekedi en matière de sécurité, François Beya n’a pas été relâché dans la soirée de samedi 05 février. Le Monsieur Sécurité de Félix Tshisekedi est toujours détenu à l’Agence Nationale des Renseignements (ANR)

« Nous avons rendu visite à M. François BEYA, Conseiller spécial du Chef de l’Etat, à l’ANR où il passe nuit. Son épouse, son frère et son médecin sont autorisés à lui rendre visite.Le Chef de l’ANR nous a promis que ses droits fondamentaux seront respectés », a dit Georges Kapiamba à l’issue de cette visite.

En rappel, le Conseiller spécial en matière de sécurité du Président Tshisekedi, François Beya a été interpelé « manu militari » samedi 5 février et entendu en fin d’après-midi dans les locaux de l’agence nationale de renseignements avant d’y être détenu.

François Beya est soupçonné de « conspiration » de coup d’Etat.

« Il y a des éléments évidents qui prouvent qu’une conspiration était en train d’être orchestrée par de hauts gradés et personnalités. Mais les Services ont été alertés et sont en train de démanteler le reseau », a confié une source sécuritaire sans autres détails.

Les faits se sont produits pendant que le président de la République, Félix Tshisekedi séjournait à Addis-Abeba où il participait à la 35e session de l’Assemblée générale de l’Union Africaine des chefs d’Etat et des gouvernements.

Félix Tshisekedi, a été obliger d’écourter son séjour à Addis-Abeba, la capital de l’ Ethiopie avant la date du 6 octobre 2022 date que la reunion de l’Union africaine prendra officiellement fin.

Alors Félix Tshisekedi décide de rentrer au pays au moment où son consiller special de sécurité  est auditionné par l’agence nationale de renseignements ANR pour soupçon de « conspiration ».

Share This Article:

Related posts

Leave a Comment