RDC: La ville de Goma peut être deplacée pour prévenir les catastrophes naturelles

Au cours de la trente-huitième réunion du Conseil des Ministres du Gouvernement de la République tenue ce vendredi 28 janvier 2022, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Aménagement du Territoire, a fait la présentation du Projet de construction d’une ville pilote près de Goma dans la province du Nord-Kivu.

Guy Loando, a indiqué que ce projet est conçu pour mettre à l’abri les populations de ce coin de la RDC, face à la menace récurrente des catastrophes naturelles imprévisibles, notamment les éruptions volcaniques, tremblements de terre et explosion du gaz dans le Lac Kivu.

Pour ce faire, un terrain d’environ 947 hectares situé dans le territoire de Nyiragongo est dédié et sécurisé sur le plan cadastral pour la construction de cette nouvelle ville qui va accueillir autour de 4.677 ménages sinistrés qui méritent chacun un toit digne.

Il est proposé que cette ville secondaire soit reliée à l’actuelle ville de Goma par une autoroute moderne à péage, et ce, afin de faciliter les mouvements et les activités entre les deux pôles urbains, indique le compte rendu du conseil des Ministres.

Le Ministre d’État, Ministre de l’Aménagement du Territoire, a décliné la stratégie globale de mise en œuvre de ce projet dans toutes les étapes du processus.

A titre d’exemple, rapporte le compte rendu, l’Agence Nationale d’Aménagement du Territoire (ANAT) envisage d’installer une industrie publique de production des matériaux locaux de construction. Il s’agit là, d’une approche, qui aura comme avantage de réduire sensiblement les coûts du projet et faciliter la construction des phases des unités urbaines y compris les infrastructures et équipements collectifs dans cette nouvelle ville.

Pour la concrétisation de ce projet d’extension de Goma à une nouvelle ville, le Ministre d’État, Ministre de l’Aménagement du Territoire a sollicité, « d’une part, la mise à disposition urgente des fonds nécessaires pour concevoir la nouvelle ville, installer l’industrie de production des matériaux et lancer les travaux de viabilisation du site », et d’autre part, « l’approbation du Conseil pour poursuivre le processus de mise en œuvre du projet de construction de la ville pilote en étroite collaboration avec les Ministères sectoriels concernés », a précisé le compte rendu.

Share This Article:

Related posts

Leave a Comment