RDC: Jean Marc Kabund désavoué par les députés de l’UDPS

Les députés nationaux de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) ont publié mardi 18 janvier à Kinshasa une déclaration de soutien à Félix Tshisekedi, « l’unique autorité de référence de l’UDPS et de l’Unions sacrée de la Nation ». Ils ont par la même occasion désavoué leur président intérimaire du parti, Jean Marc Kabund, qui a récemment annoncé sa démission de ses fonctions de premier vice-président de l’Assemblée nationale. 

« Désavouons notre collègue Jean Marc Kabund-a-Kabund et prenons acte de sa décision de démissionner des fonctions de premier vice-président de l’Assemblée nationale, qu’il occupait au nom de l’UDPS – et non pas à titre personnel – et de ses autres fonctions au sein du parti que nous devons continuer à consolider ensemble pour servir les intérêts de notre peuple », ont déclaré ces élus. 

Ils ont par ailleurs demandé aux structures compétentes de l’UDPS « d’intervenir sans délai afin de tirer toutes les conséquences qui s’imposent pour la bonne marche du parti au pouvoir, la réussite du mandat présidentiel en cours ainsi que la conquête et le succès du second mandat. »  

Les signataires ont ainsi réaffirmé leur « soutien total, indéfectible et sans faille » à Félix Tshisekedi. 

Cette déclaration a été publiée quelques jours après que le président intérimaire de l’UDPS, Jean-Marc Kabund, a annoncé sa démission de ses fonctions de premier vice-président de l’Assemblée nationale. 

Il avait fait cette annonce sur son compte Tweeter vendredi dernier, après l’incident ayant opposé ses gardes du corps à celui de l’une des membres de la famille présidentielle. En guise de représailles, les militaires de la Garde républicaine avaient saccagé la résidence de Jean Marc Kabund. 

Share This Article:

Related posts

Leave a Comment