RDC: Incroyable mais Vraie, les pretendus rebelles rwandais des “FDLR” imposent des taxes illégales aux agriculteurs à Rutshuru au Nord Kivu en plein Etat de siège.

Ce qui se passe en RDC depasse tout entendement, comment peut on expliquer qu’au Nord Kivu là ou toute les autorités sont militaires, car la region est sous l’Etat de siège decrété par Mr Felix Tshisekedi.

Malrgres cela des pretendus rebelles rwandais que l’on veut presenter aux congolais comme etant des rebeles de FDLR imposent illégalement des taxes aux agriculteurs congolais, notamment dans la région de Nyamilima à une centaine de kilomètres au nord-est de Goma, dans le territoire de Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu. C’est depuis le mois d’octobre 2021 que cette situation perdure et ces taxes sont devenues pratiquement courante, surtout, en période culturale, selon les mêmes témoignages.

Les témoignages recueillis le dimanche 16 janvier par Radio Okapi attestent que la taxe dénommée « Rangira Vhumiza » en Kinyarwanda ou « Sauve ta vie » est obligatoire aux agriculteurs pour accéder à leurs champs situés vers Nywamitwitwi, Bisoso et Nyamuragiza, à 7 kilomètres de leur village. La question est de savoir pourquoi a Rutshuru?

Un habitant de Nyamilima qui a été joint au téléphone à Nyamilima,a témoigné avoir payé, pas plus tard que le vendredi 14 janvier, la somme de 15 000 Francs congolais (7,5 USD), auprès de ces occupants, avant d’accéder à son champ, moyennant un jeton qui fait d’office, une quittance. 

A défaut de l’achat de ce jeton, les paysans récalcitrants sont sérieusement tabassés, a souligné notre source. 

Les autorités administratives dans la région ont confirmé l’information. Elles soulignent qu’en période de récolte, ces rebelles prélèvent quelques unités forfaitaires sur chaque produit récolté, et par personne, comme tribut. 

Des sources au sein des Forces armées de la RDC (FARDC) ont confirmé les faits. 

Elle appelle la population de cette entité à prendre son mal en patience. Son porte-parole dans la région, Lieutenant-Colonel Ndjike Kaiko a rassuré que toutes les dispositions sont prises pour mettre fin à l’activisme de ces rebelles hutu rwandais. 

Share This Article:

Related posts

Leave a Comment