RDC: L’ actualité reste toujours dominée par la libération provisoire de Vital Kamerhe.

Cette libération conditionnelle a provoqué des scènes de liesse dans plusieurs coins de la République démocratique du Congo notamment au Nord-Kivu, précisément dans la ville de Goma.

Pour rappel, condamné à 20 ans des travaux forcés en première instance et à 13 ans en appel pour détournement des deniers publics, l’ancien directeur de cabinet de Tshisekedi n’a jamais cessé de clamer son innocence. D’où, son pourvoi en cassation, selon ses proches.

Là-bas, une caravane motorisée a même été organisée ce mardi 7 décembre 2021 par des militants de l’UNC et quelques habitants pour célébrer la liberté provisoire de Vital Kamerhe.  À Kinshasa, capitale de la RDC, des scènes similaires ont été aussi enregistrées. Plusieurs militants de l’UNC mélangés avec quelques habitants ont manifesté leur joie après la libération provisoire accordée à Vital Kamerhe. 

Pour certains cadres de l’UNC, cette libération conditionnelle est un motif de joie. Ils saluent aussi les scènes observées dans plusieurs coins du pays.

“En peu de temps, à travers la République, c’est l’effervescence à Goma, walikale, Bukavu, Lubumbashi, Kolwezi, Kalemie, Idiofa et dans plusieurs autres contrées où la population n’a pas hésité à manifester sa joie et son soulagement. Mention spéciale à son Walungu natal, cette terre de ses ancêtres qui a célébré jusqu’au matin cette liberté retrouvée par celui que les kinois et tous les congolais appellent affectueusement le pacificateur”, a indiqué à 7SUR7.CD un cadre de l’UNC qui a requis l’anonymat.

Après sa liberté provisoire, nombreux sont ceux qui vous voudront savoir si Vital Kamerhe, ancien directeur de cabinet du président Tshisekedi, va directement reprendre avec les activités politiques. À noter que c’est lundi dernier dans la soirée que Vital Kamerhe a regagné son domicile. 

Share This Article:

Related posts

Leave a Comment