Beni : Encore 7 morts dans une attaque des ADF à Bashu

Au moins sept personnes ont été tuées dans une nouvelle attaque des présumés rebelles ADF dans la nuit de mercredi à ce jeudi 18 novembre dans le village Vuhesi, de la localité de Mavuhu et au village Tchisanga, proche de Mwalika, dans la chefferie de Bashu, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu). 

Le coordonnateur de la nouvelle société civile dans le territoire de Beni, Moïse Kiputulu affirme que les sept victimes ont été décapitées. 

Le chef de la chefferie de Bashu, Mwami Abdoul Kalemire qui confirme également ce bilan, précise que trois de ces personnes ont été tuées dans la localité de Mavuhu. Tandis que quatre autres corps ont été retrouvés dans le village Tchisanga.

L’autorité coutumière de Bashu ajoute sans plus de détails que les assaillants ont contraint plusieurs habitants des deux villages de transporter les biens pillés. Personne ne sait où ils ont été conduits.

L’armée est arrivée sur place ce jeudi vers trois heures du matin, après le départ des présumés ADF, fait encore savoir la même source.

Le chef de la chefferie de Bashu appelle ainsi l’armée à renforcer la présence militaire dans son entité, qui subit des attaques répétitives de présumés ADF depuis quelques mois. 

Le porte-parole de l’armée dans la partie Nord du Nord-Kivu, le capitaine Antony Mwalushwa n’écarte pas la thèse d’un conflit coutumier qui, d’après lui, serait à la base cette nouvelle attaque armée.

Related posts

Leave a Comment