Sud-Kivu : Daniel Asselo révèle à l’archevèque de Bukavu que “L’instauration de l’Etat de siège au Sud-Kivu n’a jamais fait débat au niveau national”

 Nov. 11, 2021 at 10:00SECURITÉ

La délégation du gouvernement central qui était en séjour à Bukavu a clôturé sa mission après un travail particulier sur la situation sécuritaire.

L’objectif de leur mission à Bukavu était de mener un diagnostic sur la situation sécuritaire dans la province du Sud-Kivu en vue d’arrêter avec les autorités Provinciales, la société civile et les leaders d’opinion des stratégies durables visant à préserver la quiétude de la population.

Dans cette perspective, elle a mené, une série d’échanges avec les autorités politico-administratives ainsi que les forces de sécurité en Province. Différentes personnalités et forces vives de la population ont été également consultées dans la volonté d’amener les couches sociales à collaborer avec différentes autorités pour une bonne efficacité de l’action menée contre les fauteurs des troubles et auteurs d’actes criminels sous toutes leurs formes.

Avant de s’envoler pour Kinshasa, le Chef de la délégation, le Vice-Premier Ministre et ministre de l’intérieur Okito a échangé avec ‘archevêque de Bukavu François Xavier Maroy. À la sortie de cette audience, il a été  révélé que l’Etat de siège n’est pas sur l’agenda de la délégation du Gouvernement Central. Et que l’instauration de l’Etat de siège au Sud-Kivu n’a jamais fait objet d’un quelconque débat au niveau national.

Par la même occasion, il a invité tous les fils et filles du Sud-kivu à l’unité et œuvrer pour une paix durable en Province, gage de tout développement. Il pense également la population doit collaborer aussi avec les services de sécurité pour barrer la route à toute action susceptible d’anéantir les efforts sécuritaires et de développement.

Related posts

Leave a Comment